Les notions contenues sous l’appellation « Industrie 4.0 » provoquent des changements de paradigmes et nécessitent l’identification des leviers de création de valeurs au sein d’entreprises interdépendantes dans une logique de communauté d’intérêts et de réseaux de valeurs.

Le MicroLean Lab propose aux acteurs des territoires hautement industriels de Suisse d’expérimenter les changements induits par la digitalisation dans une industrie marquée par des savoir-faire spécifiques et reconnue pour ses produits synonymes d’excellence, de qualité, de précision et de fiabilité.

Le MicroLean Lab a également l’ambition de prendre en compte les nouvelles tendances sociétales d’une consommation responsable et d’une production efficiente dans une logique écologico-économique.

Le MicroLean Lab a comme objectif de proposer aux acteurs industriels confrontés à des défis communs une compréhension partagée des nouvelles opportunités de création de produits et de services, en expérimentant concrètement les briques technologiques dans lesquelles il apparaît le plus pertinent d’investir.

La configuration particulière du tissu industriel suisse, majoritairement constitué de petites et moyennes entreprises, plaide pour cette recherche communautaire, en particulier dans les thématiques qui ne touchent pas aux savoir-faire propres de chaque entreprise mais qui deviennent incontournables.

Un projet d’école

La plateforme d’expérimentation MicroLean Lab s’adresse en priorité à toutes entreprises suisses, mais aussi aux étudiants de la Haute Ecole Arc Ingénierie qui sont leur relève.

En parallèle des activités propres du MicroLean Lab, conduites par des ingénieurs seniors et des enseignants-chercheurs, des projets d’étudiants sont menés dans les filières de formation Bachelor, en cohérence avec les besoins de développement.

De plus, l’implication dans les développements scientifico-techniques d’assistants de recherche, de jeunes ingénieurs diplômés, offre aux entreprises partenaires du MicroLean Lab une pépinière de talents pour un transfert technologique optimal.